TCO of a boat

modelo barco de madera

TCO (total cost of ownership)

Le coût total d’un bateau reste extrêmement élevé pour plusieurs raisons :

 

Le coût d’achat est élevé.

Une fois l’unité acquis, il faut encore rajouter des frais de mise à l’eau au chantier, le convoyage jusqu’à son port d’attache, etc.

Il faut prévoir des frais fixes indépendants de son utilisation comme :

  • les frais d’attache au port
  • les frais de hivernation
  • les frais de carénage (à défaut de quoi les performances en navigation sont cruellement diminuées)
  • les frais d’entretien extérieur dus aux conditions météorologiques agressives comme : l’oxydation et/ou la corrosion des pièces métalliques, la dégradation aux rayons ultraviolettes des fibres synthétiques, le vieillissement/salissure des surfaces composite, etc.
  • les frais d’entretien intérieur dus au milieu marin comme : l’oxydation et/ou corrosion des pièces métalliques, la dégradation des terminaux de connexion électrique, le gonflement des parties boisées ou hygrophores, etc.

 

Il faut prévoir des frais d’entretien liés à l’utilisation plus ou moins intensive du bateau comme :

  • Le remplacement des voiles (dégradées par les rayons uv ou détendues par le vent)
  • Le remplacement des pièces d’accastillage comme poulies, taquets, winchs, etc.
  • Le remplacement des pièces endommagées comme les pare battages ou filières et la réparation des petits coups au niveau de la coque
  • Réparation des dégâts causés par des empannages violents comme le déchirement des voiles, endommagement des haubans, arrachement des feux de signalisation, radars, etc…

Il faut prévoir le remplacement des équipements en fin de vie ou devenant obsolète (typiquement avec les électroménagers et les équipements électroniques)

Il faut prévoir des frais des utilités (électricité, eau, gaz, etc.) que bien qu’ils soient directement proportionnels à la consommation, leur coût unitaire est régulièrement plus élevé que celui des réseaux urbains